Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

team dessoude Nissan n'est pas sur le dakar 2016

Publié le par christian le galliard

interview andre dessoude nissan dakar 2016

interview andre dessoude nissan dakar 2016

Le team dessoude Nissan n est pas sur le dakar 2016

http://www.ouest-france.fr/normandie/le-dakar-ne-correspond-plus-mes-reves-3854857

~~« Le Dakar ne correspond plus à mes rêves »

~~Dakar 2016. Un an après s'être « enquiquiné » en Argentine, André Dessoude ne retournera pas en Amérique du Sud en janvier. Toujours passionné, le Normand a d'autres projets en tête.

Entretien

Le team Dessoude ne sera pas présent au départ du prochain Dakar. Pourquoi ?

Parce que le parcours a été modifié durant l'été, qu'on ne passe plus par le Chili ni par le Pérou. En Argentine, il n'y a rien de motivant. C'est plat, il n'y a pas de grand désert, on fait des kilomètres pour faire des kilomètres.

L'an passé, je m'étais enquiquiné et je sais que ça aurait été encore pire cette année.

Vous disiez l'an passé que le Dakar ressemblait de plus en plus à une épreuve WRC...

Il ne correspond plus à mes rêves. C'est comme si on roulait en Europe. Et le bitume, ça ne me fait pas vibrer.

Le côté aventure qui vous plaît tant semble avoir disparu ?

Un rallye au cours duquel personne ne se perd et où tout se joue sur la vitesse, je n'appelle pas ça un rallye-raid.

Ce sont les hommes qui doivent faire la différence, pas les voitures.

Il y a quelques années, celui qui était plus malin ou plus débrouillard que les autres pouvait gagner. C'était l'esprit de Thierry Sabine.

Aujourd'hui, les grands constructeurs débarquent avec des budgets disproportionnés, ils peuvent détruire la voiture chaque soir et la reconstruire.

J'avais demandé aux organisateurs de revoir le règlement.

Sous la pression des constructeurs, ils n'ont rien changé.

Pour vous, les retombées médiatiques sont également moins importantes depuis le départ de l'Afrique.

Le Dakar reste une épreuve mythique, mais c'est aussi une épreuve qui coûte très cher. Les médias ne s'intéressent qu'aux gros constructeurs, qui sont d'abord là dans le but de communiquer, et l'arrivée de Sébastien Loeb ne va rien arranger à cela.

Moi, je fais ça par passion, pas pour le business. Mais il faut quand même qu'on en ait pour notre argent.

Je ne vois pas l'intérêt d'emmener des voitures dans un rallye qui coûte cher, de s'ennuyer et de ne pas avoir la moindre retombée.

Pour « l'historique » que vous êtes, annoncer votre non-participation a dû être un crève-coeur ?

Les organisateurs m'ont beaucoup appelé. Ils sont navrés mais je ne suis pas le seul à ne pas revenir.

Gache ne vient pas, MD Rallye ne vient pas.

On est nombreux à faire l'impasse sur cette édition.

Pour être honnête, j'y pensais depuis un moment. Mais si demain, le Dakar redevient un rallye passionnant, vivant, je reviendrais.

Vous allez réussir à trouver votre bonheur ailleurs ?

Je préfère mettre toute mon énergie ailleurs.

Je rêve d'aventure et le SilkWay peut m'en offrir.

Partir de Russie, traverser le Kazakhstan et arriver en Chine, où il y a des espaces désertiques énormes, ça me ferait vibrer.

Luc Alphand est le conseiller technique de ce rallye qui aura lieu en juillet 2016.

Là-bas, on pourra s'exprimer.

source ouest france normandie

Commenter cet article